Site is loading

Art funéraire à travers les âges

Lorsqu’on visite un cimetière, on peut se rendre compte d’un seul coup d’œil de sa date de construction. En effet, une sépulture bâtie dans les années 1900 ne ressemblerait pas à une sépulture réalisée dans les années 2000. Ce genre de monument a connu une évolution des formes, des matériaux et des ornements et son style peut aussi varier d’un pays à un autre, d’une région à une autre.

Évolution des emplacements et des structures des tombes

Si au début, les cimetières étaient surtout placés au centre de la communauté des vivants dans les villes. De nos jours, ils sont déplacés en périphéries, le plus souvent autour des églises et ils sont entourés de murs pour constituer des lieux à part entier réservés aux visites des morts.
Avant, il s’agissait aussi de simples bornes funéraires qui rappellent juste aux vivants le souvenir d’un défunt et qui indiquent que des corps y sont enterrés. Mais à l’heure où l’on parle, il s’agit de véritables monuments d’architectures, voire même de l’art.
Les familles n’hésitent pas à les personnaliser pour qu’ils soient plus faciles à reconnaître, pour qu’ils se distinguent des autres et pour qu’ils aident à rendre hommage aux défunts. Autrement dit, les monuments funéraires sont devenus un miroir social qui reflète la position sociale, la notoriété et aussi la culture du défunt et de sa famille.

Évolution des ornements funéraires

Pour citer quelques ornements qui ont permis de décorer les anciennes tombes, il y a lieu de citer la croix, que ce soit la croix latine, la croix grecque ou la croix de Malte. Puis, il y a aussi les autres figures telles que le crâne et les tibias croisés, le pélican mystique, l’ange jouant de la trompette, les fleurs, les flambeaux renversés et le cierge brisé. Les plaques funéraires étaient aussi utilisées depuis des siècles, mais elles se sont modernisées grâce à l’apparition de nouvelles technologies d’impression.
Actuellement, les cimetières les plus récents sont ornés de médaillons photo porcelaine, c’est-à-dire des plaques funéraires qui affichent la photo du défunt. Ces derniers sont très esthétiques et inaltérables et ils se déclinent en différents modèles : rond, carré, rectangle cœur et aussi noir et blanc, en couleur, avec ou sans bordure, etc. En fait, ils peuvent être commandés sur-mesure par les familles ou proches du défunt et ils peuvent aussi communiquer un petit message.
Enfin, il ne faut pas oublier les fleurs qui ne se séparent jamais des tombes modernes. Les familles des défunts les choisissent généralement en fonction des saisons, comme cela ils pourront embellir les tombes pendant longtemps.

Add new comment